C’est parti pour l’application « Mon Compte Formation »

Le ministère du Travail a lancé le 21 novembre 2019 l’application mobile « MonCompteFormation », qui entend révolutionner l’accès à la formation professionnelle pour 28 millions d’actifs (salariés, demandeurs d’emploi, travailleurs indépendants). Depuis son téléphone portable, chaque personne pourra consulter ses droits à formation et s’inscrire directement à une formation.

Se former grâce à son compte personnel de formation en euros

Avec la loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018 (loi 2018-771 du 5 septembre 2018, JO du 6), le gouvernement a réformé en profondeur le système de formation professionnelle et en particulier le compte personnel de formation (CPF).

Le CPF a été créé en 2015, mais était peu mobilisé car peu lisible et complexe d’utilisation (droits à formation exprimés en heures, nécessité de passer par un OPCA pour financer sa formation).

Avec la loi Avenir professionnel, le CPF est depuis le 1er janvier 2019 crédité en euros.

Les anciennes heures acquises ont été converties en euros à raison de 15 € par heure et chaque année le CPF est crédité de 500 € (pour un travail au moins à mi-temps), dans la limite d’un plafond total de 5 000 €. Des crédits spécifiques existent pour certaines catégories de salariés (peu qualifiés, travailleurs handicapés). De plus, il n’est plus nécessaire de passer par l’intermédiaire d’un OPCA. Le titulaire du CPF peut s’inscrire et payer sa formation directement auprès de l’organisme de formation.

Choisir et payer sa formation via l’appli « MonCompteFormation »

Grâce à l’application « MonCompteFormation », qui peut être téléchargée sur un téléphone portable, et au site internet « moncompteformation.gouv.fr », chaque personne titulaire d’un CPF peut :

-consulter son solde de droits à formation ;

-accéder à un catalogue de formations et comparer les formations proposées ;

-s’inscrire (les organismes de formation ont 48 heures pour répondre) et payer sa formation directement en ligne, en utilisant son solde et, le cas échéant, en sollicitant des abondements complémentaires.

Côté entreprises

La réforme du CPF et le lancement de l’appli « MonCompteFormation » n’impactent pas directement les entreprises.Néanmoins, les entreprises peuvent abonder le CPF de leurs salariés.

En outre, les entreprises peuvent conclure un accord de gestion interne du CPF qui définit les actions de formations pour lesquelles elles s’engagent à abonder le CPF des salariés, dans un objectif de co-construction des compétences.

Enfin, si le salarié souhaite utiliser son CPF et partir en formation durant son temps de travail, il doit obtenir une autorisation d’absence de son employeur.

http://mon-compte-formation-presse.fr/DP_Lancement_MonCompteFormation_web.pdf

 
in vulputate, ipsum ut ante. luctus