ESS 2024 : une plateforme pour des JO durables et inclusifs

En 2024, 100 ans après les derniers Jeux à Paris, la ville lumière accueillera à nouveau les Jeux Olympiques et Paralympiques. L’occasion pour les entreprises de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) et les entrepreneurs sociaux de favoriser l’insertion professionnelle des publics fragiles et de développer le tissu économique local.

 

Une démarche originale pour des JO économiquement et socialement responsables

Réaliser les premiers Jeux inclusifs et solidaires de l’histoire en 2024 représente un engagement fort pris dans le cadre de la candidature de Paris. Ainsi, le comité d’organisation de Paris 2024, la Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (SOLIDEO), Les Canaux et le Yunus Centre ont signé, le 19 novembre 2018, une convention inédite. Celle-ci se traduit par le partenariat « ESS 2024 – La Plateforme Solidaire » pour informer, mobiliser et accompagner les entreprises de l’Économie Sociale et Solidaire qui souhaitent contribuer à la réussite des Jeux inclusifs et solidaires. Cette convention comporte des objectifs précis pour les projets de construction et de rénovation des ouvrages olympiques et paralympiques. Ainsi, 10 % des heures travaillées dans le cadre des opérations de construction, équipement et maintenance seront effectuées par des personnes en insertion professionnelle et 25 % du montant des marchés de construction des Jeux Olympiques et Paralympiques sera fléché vers des TPE / PME locales et structures de l’Économie Sociale et Solidaire.

 

Une plateforme pour s’informer, se référencer, être accompagné, mesurer l’impact, s’inspirer et promouvoir

Cette plateforme vise également l’élaboration de solutions pratiques pour diffuser les principes de l’économie positive, engagée et durable dans toutes les initiatives des organisateurs des Jeux afin de maximiser le développement de l’innovation et les impacts sociaux et environnementaux. La plateforme permet aux structures intéressées d’être informées sur les opportunités d’emploi et les attentes des organisateurs des Jeux Olympiques et Paralympiques, de proposer des innovations sociales et environnementales, de se faire référencer et d’être accompagnées. Enfin, la Plateforme Solidaire s’inspire de bonnes pratiques observées à l’étranger pour créer les conditions de leur réplication en France. Dans le même temps, elle valorise à grande échelle les actions exemplaires initiées en France et pouvant s’essaimer à l’international.

 

 
mattis id dolor. commodo velit, odio quis commodo neque. Praesent consequat.