Toute l’actualité
à portée de clics !

Heures DIF et crédit CPF : pensez à convertir vos droits

Heures DIF et crédit CPF : pensez à convertir vos droits

En 2015, le Droit individuel à la formation (DIF) a été remplacé par le Compte personnel de formation (CPF). Les heures acquises au titre du DIF sont intégrées au crédit CPF sous réserve de les inscrire sur le compte CPF avant le 31/12/2020.

Alternance : les modalités d’aide à l’embauche sont fixées

Alternance : les modalités d’aide à l’embauche sont fixées

Deux décrets fixent les modalités de versement de l’aide exceptionnelle à l’embauche d’alternants créée par la 3e loi de finances rectificative pour 2020.

Urssaf : reprise du paiement des cotisations des indépendants

Urssaf : reprise du paiement des cotisations des indépendants

Le paiement normal reprend à compter du mois de septembre si vous payez au mois, à compter du mois de novembre si vous payez au trimestre. Afin d’éviter que les montants des échéances qui vous seront demandées soient trop élevés en raison des échéances qui ont été reportées depuis le mois de mars 2020, votre Urssaf/CGSS a estimé votre revenu 2020 pour réduire ces montants. Ce revenu 2020 estimé correspond à 50% du revenu qui a servi pour le calcul de vos cotisations provisionnelles 2020.

L’employeur ne peut pas imposer la prise des congés reportés sans respecter les délais de prévenance

L’employeur ne peut pas imposer la prise des congés reportés sans respecter les délais de prévenance

Un salarié peut-il être contraint, lors de la reprise faisant suite à un accident du travail, de prendre ses congés reportés ? La Cour de cassation ne l’admet pas : l’employeur doit appliquer aux congés reportés les règles de fixation de l’ordre des départs en congé annuel.

APLD : le taux de l’allocation pourrait être maintenu à 60 % du salaire brut

APLD : le taux de l’allocation pourrait être maintenu à 60 % du salaire brut

L’indemnisation de l’activité partielle de longue durée (APLD) devrait être modifiée prochainement, le Gouvernement ne souhaitant plus baisser à 56 % du salaire brut du salarié le taux de l’allocation versée à l’employeur pour tout accord collectif ou document unilatéral transmis à l’administration après le 1er octobre 2020.

quis, vel, adipiscing ut ipsum justo ut